jeudi 14 décembre 2017

Loup gris et la mouche (Gilles Bizouerne, Ronan Badel)


Loup Gris fait une sieste bien méritée mais « bzz, bzz », une mouche vient l’embêter… Slip ! Slap ! gobée, avalée la mouche ! Zut, Loup Gris se met à zozoter… Pour s’en débarrasser, il a une super idée : il va avaler une araignée qui va manger la mouche ! Mais aussitôt, des fils lui poussent de la tête aux pieds... et il en plus, il continue de zozoter !

Plus maladroit et malchanceux que jamais, revoilà Loup Gris dans de nouvelles péripéties ! De quoi ravir petits et grands. Un conte-randonnée savoureux à lire à voix haute pour zozoter comme Loup Gris…

Une nouvelle galerie de personnages sous les pinceaux de Ronan Badel, qui a l’art de croquer des expressions et des attitudes désopilantes !



Coup de coeur pour cet album !

Déjà que je suis fan des illustrations de Ronan Badel, mais là, le tamdem Badel/Bizouerne nous livre un album de qualité. 

Une histoire absolument hilarante et qui est un petit bonheur à lire à haute voix. 

Loup Gris est vraiment un loup peu ordinaire : très maladroit et un peu bête. 

Chacune de ses aventures est plus drôle que la précédente. 

Si vous ne connaissez pas Loup Gris, laissez-vous tenter par :


mardi 12 décembre 2017

Charley Davidson, 11 Onze tombes au clair de lune (Darynda Jones)

VOUS SAVEZ, CES MAUVAISES CHOSES QUI ARRIVENT AUX GENS BIEN ? C’EST MOI.
D’habitude, ma journée typique comprend des maris infidèles, des personnes disparues, des hommes d’affaires véreux… et des démons, des dieux maléfiques et des gens qui sont morts. Beaucoup, beaucoup de gens morts. Désormais, je dois également apprendre à vivre avec ma nouvelle condition de déesse toute-puissante et mère de la sauveuse de l’univers. Les forces de l’enfer sont prêtes à tout pour me détruire, mais quand on est mariée au fils de Satan, difficile de ne pas tenter le diable…


Un tome plein de rebondissements et de révélations. 

Toujours cet humour et ces sarcasmes; Charley est complètement déjantée et j'adore ça.

Je suis prise au jeu de cette série et avec une fin pareille, je suis toute impatiente de lire le tome 12 ! 

Une série de qualité qui se complexifie au fil des tomes, avec des personnages fouillés et attachants.



lundi 11 décembre 2017

Le grand livre des labyrinthes de Noël (Mattia Cerato, Andrea Castellani, Emi Ordás, Rémy Tornior, Lauren Ellis, Mark Ruffle)


Les enfants vont aimer se perdre et retrouver leur chemin dans de nombreux labyrinthes illustrés sur le thème de Noël. Tous différents, ces labyrinthes originaux sont parsemés d'énigmes à résoudre et de pièges à éviter en cours de route. 
Les enfants vont aimer se perdre et retrouver leur chemin dans de nombreux labyrinthes illustrés sur le thème de Noël. Tous différents, ces labyrinthes originaux sont parsemés d'énigmes à résoudre et de pièges à éviter en cours de route.
Pour trouver leur chemin, les enfants devront se concentrer et faire appel à leur sens de l'observation. Une activité idéale pour les occuper à l'approche des fêtes.
Un concept classique dynamisé par des illustrations modernes aux couleurs vives.





Un livre totalement de saison !

Entre énigmes et chemins tortueux, les enfants auront de quoi s'amuser.
J'ai adoré me perdre dans ces labyrinthes dans des décors de Noël.

Ludique et visuellement très beau.


mercredi 6 décembre 2017

La carte postale (Leah Fleming)

D'un manoir écossais au bush australien, en passant par l'Angleterre en guerre et le désert égyptien, une fresque familiale sur trois générations, qui mêle drames amoureux, disparition d'enfant et secret de famille. 
Fin des années 1930. Dans un manoir écossais, Callie mène une vie privilégiée auprès de Phoebe, sa tante actrice. Sa rencontre avec le troublant Toby Lloyd Jones va tout bouleverser. Fascinée par ce séduisant homme d'affaires qui la couvre de bijoux, Callie l'épouse et le suit en Égypte. Mais sous le soleil du Caire couve un drame : elle vient de recroiser son amour d'enfance...
Quelques mois plus tard, c'est une Callie hagarde et enceinte qui rentre en Angleterre, alors que résonnent les premiers échos de la Seconde Guerre mondiale.
Début des années 2000, en Australie. Melissa Boyd se voit confier une mission par son père mourant : retrouver cette élégante Anglaise qui, soixante ans plus tôt, l'a confié à une famille de fermiers australiens, alors qu'il n'était qu'un petit garçon. Seul indice, une carte postale et ces mots : « Maman rentrera bientôt »…

Un roman captivant qui nous emporte entre amours, trahisons, drames, secrets, sacrifices et Histoire.

Une saga familiale où l'on suit sur trois générations la vie de femmes exceptionnelles et qui nous fait voyager entre l'Australie, l'Ecosse, la Belgique, l'Egypte ou même l'Allemagne. 

C'est une fresque historique qui se déroule sous nos yeux. 

La première guerre mondiale qui brise des familles, des espoirs et des rêves, va également amener Phoebe à faire des choix irrévocables et en assumer les conséquences. 

La vie ne sera pas tendre non plus avec Callie. 
D'enfant curieuse, elle va devenir une ado rebelle et vindicative; une jeune femme meurtrie, frondeuse qui devra faire des sacrifices par amour.
Car l'amour est bel et bien au coeur du récit; l'amour maternel surtout. 

Une belle histoire qui nous parle de quête d'identité, de l'importante des liens du sang, de nos racines familiales, de renoncement, de secrets qui empoisonnent. 

Une lecture passionnante qui m'a séduite dès les premières lignes. 


Une belle histoire, trois générations de femmes, à la recherche du bonheur, de l'amour, mais à qui les embûches de la vie et les tourments de la guerre ne permettront pas de réaliser leur rêves.

De la guerre 14/18 qui voit de nombreux couples brisés, d'enfants déclarés illégitimes car leurs parents n'ont pas eu le temps de se marier, à la deuxième guerre mondiale, 20 ans plus tard, qui détruit à nouveau une génération et tue aussi femmes et enfants dans les camps de concentration. Toute la barbarie de ces deux guerres va faire son chemin à travers le destin de Phoebe et Callie. Elles auront leur lot de malheur, de désillusions, de meurtrissures à l'âme. Mais pour leur salut et leur bonheur, elles connaîtront le grand amour qui leur laissera la joie d'être mère.

Un récit captivant qui couvre des décennies, de la Grande Guerre 14/18 à l’entre-deux guerres, puis la Seconde Guerre Mondiale ainsi que l'après, on traverse les continents, en Australie, en Égypte, à Londres, en Belgique, la France, l'Allemagne, ce roman historique passionnant entremêle habilement le passé et le présent sans nous laisser le temps de souffler. Ce ne sont pas d'incessants aller-retour entre passé et futur, mais une belle histoire que l'on suit dans sa chronologie naturelle et c'est bien agréable.

Ce roman aborde aussi le rôle des des femmes lors de la Première guerre mondiale, les attentes sociales de leur temps, l’évolution de leur statut durant la Seconde Guerre Mondiale, l'engagement de certaines femmes dans le contre-espionnage, le stress post-traumatique, l’alcoolisme, l’horreur des deux guerres qui ont secoué notre monde, l’enfer des camps de concentration, les choix terribles irréversibles, les conséquences de ces choix.
Tous ces sujets sont traités avec extrêmement de pudeur et beaucoup de justesse.
Je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce roman et ai passé un excellent moment de lecture.

lundi 27 novembre 2017

Edelweiss (Mayen, Mazel)


Été 1947, Boulogne-Billancourt. Lors d’un bal typique de l’après-guerre, Edmond, jeune ouvrier chez Renault, rencontre Olympe, fille de politicien. Il ne se doute pas qu’elle va bouleverser sa vie. Passionnée d’alpinisme, la jeune femme n’a qu’un rêve : escalader le Mont-Blanc pour égaler la prouesse de son aïeule Henriette d’Angeville. Malgré son manque d’expérience, Edmond promet qu’il l’aidera à le réaliser. Seulement, le train-train quotidien et plusieurs drames vont petit à petit émousser leur détermination... Mais qu’importe, l’amour est plus fort que tout, dit-on. Et s’il est capable de déplacer des montagnes, il peut aussi aider à les gravir.



Une très belle histoire d'amour. 
D'amour de la montagne, mais également d'amour tout court, avec son lot de malheurs et de bonheurs. 
Un magnifique graphisme pour cette BD qui nous prend au coeur.

Superbe ! 



dimanche 26 novembre 2017

Clara et FulgurAlex, 1 Le voleur de jouets (Santi Anaya et Sess)


Elle, c'est Clara. Lui, c'est Alex, ou plutôt... FulgurAlex ! Grâce à leurs super pouvoirs combinés et à leur complicité, les méchants, abominables, épouvantables et autres affreux n'ont qu'à bien se tenir car justice sera faite ! Dans ce premier tome, nos héros sont confrontés à un infâme voleur de jouets... Arriveront-ils à le démasquer afin de restituer les précieux jouets aux enfants du voisinage ?



Un grand merci à Babelio et aux Éditions Hemma, pour ce chouette petit album jeunesse (6/8 ans) parfait pour l'apprentissage de la lecture en compagnie de petits super-héros plein de ressources, j'ai nommé Clara (juste Clara) et Alex dit FulgurAlex,le météore !!!

Dans ce tome 1, ils partent tous deux à la recherche d'un vilain voleur de jouets qui dérobe les doudous des petits. Et nos jeunes héros sont plein de dynamisme et de maladresse mais l'énergie (le trop plein) est au rendez-vous.

Que voici un petit album bien fait, avec du texte en gros et petits caractères en fonction de l'habileté à lire, et des petits personnages dont bébé Phénix, très attendrissant, ainsi que le petit ours de Alex...(et on connaît l'attachement des petits pour leurs doudous). Les dessins sont forts expressifs et colorés, et le mélange avec le texte est très heureux.
L'attention de l'enfant est structurée par le partage en trois parties de l'album, qui lui permet de s'attarder sur les dialogues et les images.

Et attention les méchants, ne dérobez pas les doudous des petits sinon vous aurez affaire à Alex et Clara.
Petite histoire que je m'empresserai de lire à mes petites-filles lorsqu'elles seront de retour parmi nous.

mardi 21 novembre 2017

Boule et Bill, 26 Faut rigoler ! (Roba)

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !

Une série qui ne prend pas une ride ! 



Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.



Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.


Boule et Bill, 27 Bwouff Allo Bill ? (Roba)

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !

Une série qui ne prend pas une ride ! 



Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.



Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.


Boule et Bill, 20 Stripcocker (Roba)

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !


Une série qui ne prend pas une ride ! 



Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.



Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.


Boule et Bill, 19 Ras le Bill (Roba)

Boule est un petit garçon facétieux qui vit entre sa mère (exemplaire), son père ("bricoleur" et gaffeur) et Bill (gentil cocker). Cette bande typiquement familiale a débuté dans les pages de SPIROU en 1959. Si Boule apparaît dans tous les gags, Bill lui ravit rapidement la vedette. Ce chien farfelu apprécie bien sûr les os, les jolies chiennes, sa copine la tortue, ses amis les oiseaux et son jeune maître (Boule).De son trait rond, et jovial, l'auteur décrit par une suite de gags les aventures quotidiennes de cette famille particulièrement sympathique qui vit dans une maison où il fait bon vivre. L'environnement de cette famille est tout de suite identifiable : un pavillon coquet, un jardin et une voiture (la fameuse 2CV rouge) !

Une série qui ne prend pas une ride ! 



Comme je ne possède plus ces BD, c'est au compte goutte que je vais rétablir ma collection et me faire plaisir.


Gags en cascade, situations cocasses et gaffes en tout genre. Une série vraiment très amusante.